Un carreleur pose des dalles en grès cérame

La pose de dalles de terrasse en grès cérame

La pose du grès cérame – Partie 2 : poser des dalles de terrasse en extérieur

Un carreleur pose des dalles en grès cérame

Vous avez eu le coup de foudre pour des dalles de terrasse en grès cérame mais vous posez encore beaucoup de questions concernant leur pose ? Tout comme la pose de dalles en pierre naturelle, la pose de grès cérame à l'extérieur n'est pas particulièrement compliquée. Avec un peu de connaissances et d’expérience en bricolage et nos conseils pratiques, vous serez bien préparé(e) pour votre projet de construction ! Vous hésitez ou pensez avoir deux mains gauches ? Pas inquiétude : de nombreux artisans peuvent poser vos dalles de terrasse en toute sécurité.

Dalles de terrasse
Terrassenplatten Alpine Black mit Schieferoptik

Les fondations de la terrasse : l’installation de la couche antigel

Photo d'une plaque vibrante sur un chantier de construction utilisée pour le compactage de la couche de base du ballast
La couche de base en graviers est compactée à l'aide d'une plaque vibrante.

Des fondations solides sont essentielles pour poser des dalles de terrasse en grès cérame. Grâce à elles, la terrasse est perméable à l’eau, résistante au gel et durable.

Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  1. Mesurez la surface souhaitée et laissez 20 cm d'espace supplémentaire autour (par exemple pour des bordures).
  2. Plantez des piquets autour de la future terrasse et reliez-les d’un cordeau que vous ajusterez afin qu’il soit à la hauteur du bord supérieur des dalles.
  3. N'oubliez pas de créer une pente de 2-3% pour assurer le bon écoulement de l'eau. 
  4. Creusez la surface de la terrasse. La profondeur dépend de votre projet mais aussi de la nature du sol, de la nature de la couche de base et du matériau constituant les dalles.
  5. Après avoir créé une couche de graviers, il faut créer un lit de pose solide qui supportera le poids des dalles en grès cérame. Compactez donc les graviers à l’aide d’une plaque vibrante. Cette couche ne doit pas présenter de trous ou d’irrégularités mais doit être perméable à l’eau.

Les bordures

Vous avez opté pour une pose à sec sur des gravillons ? Dans ce cas, il est conseillé de poser des bordures tout autour de la terrasse. Pourquoi ? En cas de fortes pluies ou si les dalles sont soumises à une forte charge, ces dernières risquent de se déplacer. Les bordures en pierre ou béton ou les palissades sont installées avant les fondations. Elles sont fixées dans la terre dans du mortier à l’aide d’un maillet en caoutchouc et maintiennent ainsi les dalles en place. Une fois le mortier sec, il est possible d’installer la sous-couche en graviers.

Appliquer une couche de graviers pour protéger la terrasse du gel

Les fondations doivent être solides et résister au gel. Le matériau préconisé pour cela est le gravier. Une terrasse en dalles de grès cérame reposant sur des fondations en gravier supporte sans problème le poids de personnes et de véhicules. Pour cela, la couche de base doit être composée d’au moins 15 à 20 cm de haut de graviers qui sont compactés environ trois fois avec une plaque vibrante ou un rouleau vibrant.

Le support de votre terrasse est une dalle de béton ? Lisez directement la partie « 3. Poser des dalles de terrasse sur une dalle de béton ».

Bon à savoir : Comme pour la pierre naturelle, lors de la pose d'une dalle de terrasse en grès cérame, vous avez le choix entre la pose collée (avec du mortier ou de la colle à carrelage) et la pose dite à sec (variante non collée, sans mortier, en posant les dalles les unes contre les autres). Ce que vous choisissez dépend de vos préférences personnelles et de vos attentes en matière de design. Dans tous les cas, veillez à ce qu'il y ait des joints de dilatation assez larges aux bords de la terrasse et, si nécessaire, à d’autres endroits de la terrasse.

Les avantages de la pose à sec et la pose collée

Il est recommandé de poser les dalles de terrasse en grès cérame à sec, car cette méthode est peu coûteuse et plus simple à suivre, même pour les bricoleurs du dimanche. Un avantage non négligeable : les dalles n’étant pas collées, il est aisé d’en remplacer une si besoin.

La pose collée est particulièrement adaptée aux dalles ayant des tolérances dimensionnelles plus élevées. Elle présente également l'avantage que les fourmis et les plantes ne se répandent pas dans les joints car ces derniers sont remplis avec du mortier.

Poser des dalles de terrasse en grès cérame

Il existe plusieurs façons de poser des dalles de terrasse en grès cérame. Nous vous les présentons ici ainsi que de brèves explications pour chaque méthode.

1. La pose à sec sur gravillons nobles

Gravillons nobles pour la pose des dalles
Dans le cas de la pose à sec, ce sont les gravillons nobles qui sont le plus adaptés pour le lit de pose des gravillons nobles.

Après l’excavation des fondations et l’installation de la couche antigel en gravier, vous pouvez procéder à la pose de deux manières. Il est tout d’abord possible de poser les dalles de terrasse en grès cérame à sec sur un lit de gravillons. Une alternative à la pose à sec est la pose collée lors de laquelle les dalles sont fixées dans du mortier.

Quels sont les différences et les avantages de ces deux méthodes de pose ? Nous vous l'expliquons ici :

Un carreleur vérifie la pente
N’oubliez pas de créer une pente de 2-3% ! Photo © Sopro

La pose à sec sur gravillons : conseils pratiques

  1. La couche de base est constituée de graviers recouverts d’un lit de gravillons nobles (par exemple en granite ou basalte) sur lequel seront posées les dalles.
  2. Utilisez des réglets pour délimiter la zone de pose et tendez un cordeau. Il vous sera ainsi plus facile de vérifier que les joints sont alignés.
  3. Versez les gravillons et répartissez-les en faisant glisser un niveau à bulle ou une règle le long des réglets.
  4. Afin d’assurer un drainage optimal de l’eau, la couche de gravillons devrait avoir une épaisseur de 30 à 50 mm. Cette valeur comprend la pente de 2-3% recommandée.
  5. Selon la surface de la future terrasse, le motif de pose et le format des dalles, vous débuterez la pose au milieu, au niveau du mur de la maison ou bien au niveau des bordures. Placez les dalles de terrasse sur le lit de gravillons et frappez légèrement chacune d’entre elles à l’aide d’un maillet en caoutchouc.
  6. Efficace contre le glissement des dalles : installer des bordures. Grâce à celles-ci, les limites de votre terrasse sont également esthétiques. Si vous préférez que la délimitation soit discrète, il est également possible de coller la rangée extérieure de dalles dans du mortier drainant.
  7. En utilisant des croisillons, vous vous assurez que les joints aient tous la même largeur. Nous recommandons des joints de 5mm pour nos dalles en grès cérame.
  8. Pour le jointoiement, il est préférable d’utiliser des gravillons décoratifs (par exemple des gravillons en basalte à la granulométrie de 1 à 3 mm). Le sable de quartz est également une possibilité, mais il arrive que celui-ci parte légèrement avec la pluie.

2. Coller les dalles dans du mortier drainant sur une couche de graviers

Un installateur applique un adhésif au dos de la pierre pour la pose avec du mortier monogranulaire sur une base de gravier
Voici comment fonctionne la pose dans du mortier drainant sur une couche de graviers. Photo © Sopro

Les dalles de terrasse sont collées sur la couche de graviers compactés avec un mortier drainant. C’est pourquoi cette pose est appelée pose collée.

Procédez comme ceci :

  1. Vérifiez que la surface dispose d’une pente minimum de 2-3% pour le drainage de l’eau.
  2. Répartissez du gravier sur la surface afin d’obtenir une épaisseur de 20 cm minimum puis compactez la surface avec une plaque vibrante par exemple.
  3. Appliquez une couche d’au minimum 3-5 cm d’épaisseur de mortier drainant humide sur la couche de graviers. Conseil : lors de cette étape, d’éventuelles irrégularités peuvent être facilement corrigées.
  4. Appliquez du mortier-colle flexible sous la dalle et à l’endroit où cette dernière sera posée. Vous optimisez ainsi l’adhérence de la dalle au mortier.
  5. Déposez les dalles de terrasse en grès cérame dans le mortier. Veillez à ce que la largeur des joints soit d’au minimum 5 mm. Le joint de dilatation entre la terrasse et la maison devra être plus large (environ 10-15 mm) car il compense les mouvements du sol dus aux changements thermiques. Tapez légèrement sur les dalles avec un maillet en caoutchouc blanc.
  6. Remplissez les joints avec un mortier-joint pour pavés perméable à l’eau.

3. Poser des dalles de terrasse sur une dalle de béton

Pose des dalles de terrasse en grès cérame
En appliquant du mortier-joint flexible sous la dalle et en suivant la technique du double-encollage, on évite la formation de bulles d’air et optimise ainsi l’adhérence. Photo © Sopro

Votre terrain comporte déjà une dalle de béton ?

Tout d’abord, procédez ainsi :

  1. Vérifiez que la surface possède une pente de 2-3% pour l’évacuation de l’eau. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez corriger cela à l’aide d’un mortier autonivelant dans le cadre d’un ragréage.
  2. La dalle de béton peut-elle supporter le poids des dalles et du lit de pose ? C’est une question à se poser avant de débuter, tout particulièrement si la terrasse est prévue sur un garage ou une cave par exemple.
  3. Rien ne peut s’infiltrer directement à travers la dalle de béton. C’est pourquoi on utilise un système de drainage pour ce type de pose. On peut par exemple déposer un tapis de drainage directement sur la dalle de béton préalablement imperméabilisée. Une fois la terrasse installée, le tapis est invisible et se charge d’évacuer les eaux de pluie.

Trois possibilités s'offrent à vous pour poser des dalles de terrasse en grès cérame :

  1. La pose à sec : poser les dalles à sec sur un lit de gravillons (voir ci-dessus)
  2. La pose collée : fixer les dalles dans un mortier de drainage (voir ci-dessus)
  3. La pose sur plots : poser les dalles sur des plots. Cette variante sera présentée en détail dans la section suivante.

3.1 Poser des dalles de terrasse sur plots

Plusieurs dalles de pierre sur pilotis
Une autre méthode particulièrement adaptée aux dalles en grès cérame : la pose sur plots.

Cette méthode est particulièrement adaptée à la pose de dalles de terrasse en grès cérame sur un balcon ou un toit-terrasse. Pourquoi ? La pose sur plots ne nécessite pas de graviers, gravillons ou mortier drainant qui augmentent nettement le poids de la construction.

C’est ainsi que cela fonctionne :

  1. Vérifiez tout d'abord à l'aide d'un niveau à bulle qu’une pente de 2-3% est bien présente. Si la pente n’existe pas ou est insuffisante, vous pouvez la créer vous-même dans le cadre d’un ragréage, après avoir appliqué un primaire adapté sur le support.
  2. Pour éviter que l'eau ne pénètre dans le mur adjacent de la maison, vous devriez utiliser un enduit d’étanchéité pour l’imperméabiliser. 
  3. Les dalles en grès cérame sont posées sur des plots au niveau des coins. Autre avantage de cette méthode : les dalles peuvent être remplacées facilement si besoin.
  4. Ici aussi, il faut prévoir une largeur de joint de 3-5 mm.

Bon à savoir : Dans le cas de la pose sur plots, l’idéal est d’opter pour une pose droite afin de mieux répartir le poids des dalles. Vous devrez alors choisir des plots réglables en hauteur ou non. Par ailleurs, les plots destinés à supporter des dalles présentent généralement quatre ergots formant une croix afin de mieux stabiliser les dalles. Une option DIY est la pose sur des petits sacs de mortier. Cette variante consiste à remplacer les plots par des sachets en plastique remplis de mortier encore humide.

Jointoyer des dalles de terrasse en grès cérame

Les dalles de terrasse en grès cérame sont jointoyées
Un joint fixe et perméable à l'eau, rempli par exemple de mortier-joint pour pavés, éloigne les insectes, Photo © Sopro

Ils jouent un rôle esthétique et pratique : les joints sont une étape très importante de la pose d’un dallage en grès cérame. En plus de choisir leur couleur, l’artisan effectuant la pose devra décider si les joints seront laissés vides ou bien remplis avec du sable ou du mortier. Veillez dans tous les cas à installer un joint de dilatation suffisant.

Pose à sec : ne pas réaliser de joints fermes !

Il est généralement recommandé d’opter pour des joints fermes en mortier dans le cas de la pose collée et pour des joints libres dans le cas de la pose à sec, c’est-à-dire des joints qui sont laissés vides ou bien remplis d’un matériau non ferme, comme du sable par exemple. Explication : pour une pose à sec sur gravillons ou sur sable, le support peut bouger car il n’est pas compact et fixe comme du mortier qui durcit. En remplissant les joints de mortier, ces derniers ainsi que les dalles risqueraient de se fissurer suite aux mouvements du support.

Types de joints possibles pour des dalles de terrasses en grès cérame:

Remplir les joints de sable ou gravillons

Pratique et économique : le sable de quartz est appliqué humide dans les joints à l’aide d’un balai. 
Inconvénient : « Les fourmis et les mauvaises herbes peuvent se frayer un chemin à travers ces joints. Par ailleurs, ces derniers peuvent se vider à cause de fortes pluies. » explique Andreas Matte de la compagnie Sopro. Dans ce cas, des gravillons à la granulométrie de 1 à 3 mm sont les plus adaptés.

Faire des joints en mortier fermes et perméables à l‘eau

Une autre possibilité est le remplissage des joints avec un matériau ferme comme un mortier-joint pour pavés qui s’applique humide puis durcit. Les mauvaises herbes, les fourmis ou les intempéries ne posent ainsi aucun problème.

Procédez ainsi :

  1. Mélangez le mortier-joint en suivant les indications sur l’emballage, puis appliquez-le diagonalement aux joints à l’aide d’une taloche à joints ou d’une raclette en caoutchouc.
  2. Respectez la durée pratique d’utilisation ! Le matériau commence à sécher et devenir compact en contact avec l’air. C’est pourquoi vous devez insérer le mortier dans les joints assez rapidement.

Une question d’esthétique : le motif de pose

Femme assise sur un fauteuil sur la terrasse avec des dalles en effet ardoise gris clair comme revêtement de sol
Le motif de pose joue un rôle important dans le rendu final de la terrasse.

Le motif de pose est un élément important influençant grandement le rendu de la terrasse. Que choisir parmi les nombreuses options ? Tout d’abord, la pose droite est la plus classique, mais vous pouvez aussi opter, selon le format des dalles, à une pose décalée.

Attention cependant : Il est préférable de ne pas opter pour la pose décalée de moitié à l'extérieur. Pourquoi ? Andreas Matte explique : « C’est à cause de la tension thermique : celle-ci se diffuse linéairement et traverse une dalle sur deux. Il peut en résulter des fissures et d’autres dégâts. Gagnez du temps, de l'argent et évitez du stress inutile en choisissant simplement un motif de pose différent.

FAQ : questions fréquentes concernant la pose de dalles de terrasse en grès cérame

Nous avons rassemblé ici des questions-réponses concernant la pose de dalles de terrasse en grès cérame.

Est-il possible de poser à l’extérieur des carreaux en grès cérame destinés à une pose en intérieur ?

C’est effectivement possible, mais vous devrez dans ce cas coller les carreaux à l’aide d’une colle pour carrelage et choisir des carreaux en grès cérame de premier choix.

Les carreaux ou dalles de 1cm d’épaisseur sont-ils carrossables ?

Oui, si l’on choisit des carreaux de qualité et si la pose est correctement effectuée, c’est-à-dire s’il n’y a pas de cavités dans le lit de colle, par exemple.

Les informations techniques contenues dans cet article ne sont pas contractuelles et ne remplacent pas les connaissances d'un carreleur professionnel.

[Photo de couverture © Sopro]

Hände auf Keyboard, daneben eine Brille und eine Tasse Kaffee
Auteur :
Notre équipe rédactionnelle
Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.